Quelques mots au sujet de Jean Claude Coullerez

Qui suis-je?

Je m’appelle Jean-Claude Coullerez, d’origine française né à Dijon (ville que je ne connais pas encore), en 1940.

Avec ma famille d’origine, mon père, ma mère ma soeur et mon frère, nous avons vécu sur trois différents continents: l’Europe, l’Asie et l’Afrique (du Nord et Centrale) et aussi dans de nombreuses villes sur chacun de ces continents.

Je me suis marié à Montpellier en 1965 et en 1969 avec mon épouse et nos deux enfants nous avons émigré au Canada, au Québec plus exactement. Nous sommes devenus Canadiens en 1972. J’ai également vécu quelques temps en Alberta, province de l’Ouest Canadien.

En 1991 j’ai émigré aux États-Unis où je vis depuis, je n’ai pris la nationalité Américaine qu’en 2005 perdant de ce fait ma nationalité Canadienne tout en demeurant Français.

J’habite en Louisiane à Monterey une très petite localité de la paroisse de Concordia et j’enseigne le français à l’école “Cathedral High School” de Natchez.

J’ai beaucoup lu et j’apprends toujours beaucoup sur le Mississippi (le fleuve et aussi l’État), sur les Amérindiens Natchez et les autres tribus, sur l’évolution de Natchez fondée par les Français en 1716 (à  l’époque, ce n’était qu’un fort: Le fort Rosalie des Natchez), sur le coton et évidemment sur les esclaves, sur les  maisons dites “antebellum” (d’ avant la guerre civile américaine), ces maisons sont ici très nombreuses et bien entretenues n’ayant subies aucun dommage (ou presque) pendant la guerre de sécession.

Étant devenu guide touristique quelques mois après mon arrivée dans la région qui date de juillet 1991, j’ai eu l’occasion de rencontrer un très grand nombre de francophones majoritairement de France évidemment mais aussi du Québec ou d’autres provinces canadiennes, de Belgique, de Suisse,d’Afrique de langue française.

Étant enseignant depuis longtemps (très), j’ai acquis une certaine habileté de communication, francophone de naissance avec parfois différents  accents (involontaires), je peux vous affirmer que vous ne regretterez pas de m’avoir choisi pour guide, ne pas  le faire serait faire péché et cela à votre détriment.